HERVE LE CORRE à Libri Mondi

Grand prix de littérature policière 2009

« Le mot juste, la phrase bouleversante de simplicité, lourde d’émotions. On pense à certains auteurs américains, peintres des terres oubliées, des paumés et des vaincus, à leur poésie sèche. Et ce n’est pas un mince compliment. »
Télérama

Le girondin Hervé Le Corre est l’un des auteurs majeurs du polar français. C’est à l’aube des années 1990 qu’il fait son apparition dans le milieu des Lettres avec sa trilogie bordelaise. On y découvre ce qui constituera le cœur de son oeuvre : une atmosphère sombre, des personnages souvent déclassés, et puis la déconstruction d’une ville, Bordeaux, à mille lieux de son image soignée.

C’est avec le Paris de la fin du XIXe siècle qu’il accède à la reconnaissance. L’homme aux lèvres de saphir signe son entrée aux éditions Rivages/Noir. Dès lors, l’auteur enchaînera les réussites. Après la guerre en 2014 fait presque figure de métaphore de son œuvre. Situé à Bordeaux pendant la guerre d’Algérie, le roman interroge les fantômes et les tabous enfouis, notamment ceux de la collaboration. Le livre confirme son statut d’écrivain phare.

HLC-770x340
Hervé Le Corre

Son dernier ouvrage, Prendre des loups pour des chiens, est un puissant polar social pétri de silences et de fatalité, baignant dans une moiteur douloureuse.

Ange-Toussaint Pietrera

 

Extrait de L’HOMME AUX LEVRES DE SAPHIR

9782743613099Ce bougre-là, avec sa cervelle confite à la gnôle et sa misère sur le dos, Letamendia a honte de le voir partir enchaîné et battu. Il sent bien, à force, que c’est toujours sur les mêmes que s’acharne le mauvais sort, et qu’ils ont le dos bien large et bien pratique pour qu’on leur tombe dessus et que pionce en paix le bourgeois.

Il se doute un peu, lui le flicard intègre, obscur gardien de l’ordre, qu’à faire vivre des hommes comme des chiens, ronfler dans des taudis grouillants de puces et de punaises, s’échiner aux usines douze heures par jour, on en saurait attendre d’eux des civilités de salon ou des colère contenues dans le cristal de la politesse, ce bibelot délicat qu’on s’échange entre gens bien.

 

Bibliographie sélective
La douleur des morts, Série noire, 1990
L’homme aux lèvres de saphir, Rivages/Noir, 2004
Les coeurs déchiquetés, Rivages/Noir, 2009
Prendre les chiens pour des loups, Rivages/Noir, 2017

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s