À propos

Libri Mondi est le nom des rencontres littéraires qui sont nées, en 2017, sur les cendres des rencontres Una Volta, Dui Mondi. Ces dernières se tinrent en 2014 et 2015 avant de disparaître en 2016, en même temps que la librairie Les Deux Mondes, qui en était à l’origine.

Devant le succès rencontré par ces deux éditions, et le désir persistant, chez les lecteurs bastiais et insulaires, d’aller à la rencontre des auteurs que, la plupart du temps, ils se contentent de côtoyer à travers leur oeuvre ou un écran de télévision, il nous a semblé nécessaire de perpétuer cette tradition à peine naissante mais riche de promesses.

C’est donc l’équipe qui a créé Una Volta, Dui Mondi qui, dans son immense majorité, préside aux destinées de Libri Mondi. Une équipe qui bénéficie de l’apport bienvenu et revigorant de nouveaux membres, amoureux de la littérature et sensibles à notre démarche. Ils mettent leur énergie, leurs idées et leurs goûts au service des ces nouvelles rencontres.

Nous resterons fidèles à l’esprit des rencontres initiales. Peu d’auteurs, choisis pour leur talent littéraire, à l’exclusion de tout autre critère. Des rencontres d’une heure à une heure et demi seront consacrées à d’entre eux. Elles seront menées par des animateurs choisis avec soin et connaissant intimement leur oeuvre.

Pour autant, il n’est pas question de réserver ces discussions aux initiés, aux universitaires, et d’évoluer dans un milieu fermé.

Les rencontres devront satisfaire le public qui connait l’auteur et aura le sentiment d’apprendre de nouvelles choses, et celui qui n’en a jamais entendu parler, mais en repartira avec une envie folle de plonger dans ses livres…

Ces rencontres ne sont pas là pour dresser un mur entre les amateurs éclairés de littérature et ceux qui sont persuadés que ce n’est pas pour eux.

Nous sommes intimement persuadés que l’amour de la littérature est la chose la mieux partagée au monde, et qu’il ne faut surtout pas donner l’impression aux gens qui n’en sont pas conscients que ce n’est pas pour eux.

Mais au contraire, qu’il existe un livre, quelque part, qui leur permettra de s’en rendre compte.

A nous de tenter de le leur faire découvrir.