The good, the bad, the horror

Alors que Chicago, en 1893, s’apprête à inaugurer La Ville Blanche, pharaonique exposition universelle à la création chaotique, la cité du Michigan est le théâtre des agissements de H.H. Holmes, moderne Barbe-Bleue qui marquera l’histoire, et deviendra le premier serial killer des Etats-Unis. Erik Larson, dans son livre Le Diable Dans La Ville Blanche, narre avec brio ces deux moments fondateurs de l’histoire du pays, pour le meilleur et pour le pire.

Lire la suite de « The good, the bad, the horror »

Pier Paolo Pasolini, l’hérétique sacré

Depuis longtemps fasciné par l’œuvre de Pier Paolo Pasolini, poète, essayiste, dramaturge, scénariste, romancier, sémiologue et cinéaste italien, je n’avais jamais lu son Théâtre ; c’est maintenant chose faite. 

Et c’est magistral. 
Puissant. 
Unique. 

Théâtre des origines, de la parole et de la chair, il nous offre, dans une langue organique, brutale et lyrique, une poésie de la rupture. Une poésie de la destruction de la mémoire, et de la disparition d’un  monde. 
Lire la suite de « Pier Paolo Pasolini, l’hérétique sacré »

L’intégralité des rencontres 2018 en vidéo

Jérôme Ferrari, Eric Vuillard, Robert McLiam Wilson, hervé Le Corre, Philippe Jaenada, Kaouther Adimi ou Jérémy Fel…L’affiche de la dernière édition était alléchante, nous avons donc enregistré la totalité des entretiens, que les absents, (et ceux qui en veulent encore!) pourront retrouver ici.

Lire la suite de « L’intégralité des rencontres 2018 en vidéo »